Site compatible Internet Explorer 9 minimum.

Toute l’histoire de Michèle Réveil à Mireureu

Mireureu raconte

Les Contes sont passeurs d’espoir
et d’amitié entre les peuples,
une nourriture essentielle
pour nos âmes grises.

Il était une fois dans les années 50, Michèle Réveil, petite fille très bavarde dans un petit village percheron. La fée qui s’était penchée sur son berceau était étourdie ou pas douée en dictée. Jusqu’à l’âge de 50 ans, petite fille devenue grande a plus jonglé avec les chiffres qu’avec les mots, expérimentant plusieurs secteurs d’activités professionnelles.

Un dimanche de 1991, au beau milieu d’une histoire de louve blanche racontée par Michèle Bouhet, une drôle de petite voix lui souffle “Comme j’aimerais être à sa place”.

Elle n’y prend pas vraiment garde et musarde en chemin. Après bien des détours dans la forêt profonde, notre vagabonde se pose à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

Un soir de 2001, elle entend Roland Guillou. La petite voix choisit cette soirée là pour murmurer à nouveau : “Comme j’aimerais être à sa place !”

L’heure est venue pour Michèle Réveil de découvrir l’univers magique des contes avec le groupe des Dits de la Chouette d’abord et à travers diverses formations.

En "faim de contes" en 2004 Michèle Réveil mieux devient Mireureu, un sobriquet "heureux" pour se mirer dans le miroir aux histoires. Mireureu la colporteuse d’histoires aime à dire qu’elle conte pour accrocher son bout d’existence à une longue chaine de mots partagés depuis l’avènement de la parole et pour voyager plus légère dans l’espace et le temps.

Depuis 2007 Michëlle le Dizes accompagne son travail de création et de mise en espace.

Fées

Tous droits réservés 2012 © Mireureu | Création Ta Mark Ta Paj' | Contact | Mentions légales